Préparation mentale

Sophrologie et évaluation au service de la préparation mentale pour sportifs et dirigeants d’entreprise : même combat ?

Si la sophrologie arrive encore de façon prudente et limitée dans le monde de l’entreprise, elle est de plus en plus utilisée par le coach préparateur mental dans le sport de haut niveau. A l’inverse, les outils d’évaluation de la personnalité, du potentiel et des comportements, qui sont assez répandus en entreprise, sur des niveaux dirigeants et maintenant managers, pourraient gagner du terrain dans le monde du sport de compétition.

Dans les deux mondes que sont le sport de haut niveau et l’entreprise, on imagine assez bien que les objectifs de performance, motivation et dépassement de soi sont primordiaux autant dans un cas que dans l’autre.

Le contexte est différent mais les enjeux et capacités à mobiliser sont similaires. Il faut se battre, se surpasser, faire la différence !

Comment sophrologie et évaluation se complètent pour servir une préparation mentale dans les deux cas

La sophrologie aide à déverrouiller les freins qui peuvent limiter la performance et à stimuler et développer le potentiel physique, mental et émotionnel d’un individu.

En agissant sur le physique et le mental, elle place le sportif qui prépare une compétition, ou le dirigeant qui vise une prise de parole importante devant une grande assemblée, dans des dispositions optimales pour développer les capacités dont il a besoin pour atteindre son objectif. En effet, elle l'aide à évacuer les tensions et craintes liées à ce dernier, et à développer une pensée positive (confiance, sérénité, fierté…) autour de l'évènement qui fait l'objet de la préparation.

De son côté, l’évaluation de la personnalité, du potentiel et des comportements permet de bien connaître le fonctionnement de l’individu, avant d’élaborer un protocole de préparation dont il sera certain qu’il est adapté et personnalisé. Elle se concentre sur les moteurs et valeurs profondes de l’individu, son potentiel et son leadership, ses comportements quand tout va bien mais aussi quand tout va moins bien, sous forte pression par exemple. Cette analyse est aussi très riche lorsqu’elle est pratiquée sur une équipe (en entreprise, comme dans le sport !). Elle peut mettre en lumière les forces et chances de réussite de l’équipe, tout comme ses éventuels manques ou « trous dans la raquette ».

Si le coach préparateur mental connait bien son joueur dans le sport, ou son cadre dirigeant dans le domaine de l’entreprise classique, procéder à une évaluation en préambule de tout accompagnement assure de disposer d’une base objective et fiable, qui va permettre de personnaliser l’action de déverrouillage de développement du potentiel.

Là encore, les parallèles entre les deux mondes sont grands et chacun peut se nourrir de l'autre pour progresser.

Et dans les freins à la performance que la préparation mentale vise à surmonter, retrouve-t-on également des similitudes ?

Vous l'aurez compris la réponse est encore oui. Comme le montre la liste non exhaustive de freins et blocages qui peuvent régulièrement entraver la performance d'un individu et être travaillés en préparation mentale avec les apports de la sophrologie et de l'évaluation. Freins qui se retrouvent aussi bien dans le quotidien du sportif compétiteur que dans celui du dirigeant en entreprise : 

  • Une méconnaissance de son fonctionnement, de ses capacités, forces et limites ;
  • La peur de l’échec ;
  • La peur du regard et du jugement des autres ;
  • La pression de l’entourage ;
  • Fatigue, moral et motivation en dents de scie ;
  • Stress, anxiété, faible confiance en soi ;
  • La difficulté à gérer l’effort et canaliser son énergie pour être au top le jour J.

 

L'évaluation comme fondement objectif de tout travail sur soi, combinée aux bienfaits de la sophrologie qui aide à stimuler et renforcer le potentiel physique, mental et émotionnel, donnent de très bons résultats pour lever ces freins, et préparer au mieux un évènement majeur dans la carrière d'un sportif ou d'un dirigeant.

Pour quelle fiabilité méthodologique in fine ?

Petit aparté, pour terminer cet article d'introduction à un vaste sujet…en ouvrant un autre champ de réflexion. Aparté sur la notion de fiabilité, générale et donc a priori utile pour le sport de compétition comme pour l'entreprise, de ces pratiques que sont l'évaluation et la sophrologie.

 

Même si la prédictibilité des outils d’évaluation n’est pas une science exacte, elle constitue une base intéressante de travail car elle est « statistique » et s’appuie sur l’analyse d’un grand nombre de cas et situations.

Etant entendu qu’il est préférable de se faire conseiller pour le choix du ou des outils, et qu’il est essentiel de prendre du recul dans l’interprétation des résultats des tests réalisés. Chaque personne reste en effet unique et complexe. Toute interprétation doit s’interdire la généralisation ou la banalisation au risque d’induire en erreur. Le but n’est pas de mettre les individus dans des cases, mais d’objectiver certains ressentis ou premières impressions.

Vous penserez peut-être que l’intuition et le « feeling » valent plus que toute technique d’évaluation ou prédiction. En réalité, l’une ne va pas sans l’autre. L’évaluation vient renforcer, objectiver, nuancer, approfondir l’intuition, pour plus de performance et d’efficacité.

 

La sophrologie, pour sa part, propose une boîte à outils et des exercices pour permettre à l’individu de se recentrer sur lui-même, prendre conscience de son corps et de ses ressentis, évacuer le négatif (tensions mentales, émotionnelles, physiques, craintes et angoisses), stimuler des capacités. Grace à la visualisation positive, elle permet aussi de se projeter confiant avant de vivre l’épreuve en question, serein pendant son déroulement et fier d’avoir réussi à vivre l’épreuve d’une façon optimale.

C’est une approche progressive et flexible qui peut s’adapter à chacun par le choix et la personnalisation des exercices de relaxation, respiration et visualisation.

La particularité de la sophrologie est donc de donner de l’autonomie à l’individu qui la pratique. Plus l’entrainement (avec mais aussi sans le préparateur) est régulier et important plus les bénéfices le seront.

Me contacter

Si vous souhaitez en savoir plus sur ce sujet de la préparation mentale et de ses applications au monde de l'entreprise et du sport, n’hésitez pas à me contacter :


Réalisation & référencement Simplébo   |   Site partenaire de Medoucine

Connexion

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'installation et l'utilisation de cookies sur votre poste, notamment à des fins d'analyse d'audience, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée.